vendredi 12 avril 2013

Cocktail sidérant au bar de la sidérurgie

L'histoire de ce premier roman se passe autour du bar de la Sidérurgie, à Pont-de-Vivaux, un quartier de Marseille qui ne figure pas dans les guides touristiques, vu qu'il n'a rien de pittoresque, ou presque.
Ce qui est pittoresque dans ce Bar de la sidérurgie de Charles Gobi, ce sont les personnages, les situations, les rebondissements, et surtout les dialogues, les jeux de mots et l'humour !
Parmi les règlements de compte de la folie ordinaire à la sauce marseillaise, les parties de pétanque, notamment, sont jubilatoires. 
La quatrième de couverture donne un petit aperçu des ingrédients :
"Marseille
un quartier sans caractère
Un bar
René, son patron
Les habitués
Des gens ordinaires et inouïs
Des joueurs de cartes, des joueurs de boules
Un ex-curé humaniste et obsédé
Loule, homme au marteau, deux légionnaires retraités
Abd-el-Krim et sa bande
Armand, le reporter olympique
De pauvres pêcheurs
De belles femmes, des cadavres
et quelques malotrus
Secouez le tout
Quoique... ils sont déjà assez secoués comme ça."
Ce qui donne un excellent cocktail (à base de pastis ou de Molotov) à siroter, par exemple, à la terrasse d'un bar — de la Sidérurgie ou d'ailleurs — pour rire et vous laisser sidérer au fil des pages.

Pour recevoir le livre, adressez un chèque de 16 € (13 € + 3 € de port) directement à : "Confort Numérique" - 63 rue François-Mauriac - 13010 Marseille.
Ou bien rendez-vous sur le site de Charles Gobi pour commander directement.

1 commentaire:

  1. christine Camus13 avril 2013 à 00:42

    J'ai lu le livre..les personnages sont hauts en couleur..un très bon moment de lecture qui me rappelle Pagnol!!..
    Pour un premier livre c'est une réussite. A quand le deuxième?...

    RépondreSupprimer